Maya Kamaty in live

Maya Kamaty in live

Cette semaine, j’ai rendez-vous au Zinzin à grand bois, pour un concert familliale avec Maya Kamaty. Et bientôt, l’interview sera en ligne sur Reunipress.

Maya Kamaty
Crédit vidéo et description : Sourdoreille.net

Famille, tradition et modernité. Ces trois axiomes de la création artistiques sont parfaitement maitrisé par Maya Kamaty, l’une des révélations (ou plutôt confirmation) du Iomma et du Sakifo 2018. La fille de Gilber Pounia, figure essentielle du paysage musical réunionnais, et d’une mère conteuse, Maya a grandi dans un univers où la tradition est aussi importante que l’ouverture et le mélange. Sa musique est donc naturellement la synthèse de sa vie et de son environnement : un Maloya revisité de sonorité pop, rock et électro.

À propos

Single “P A N D I Y É” disponible dès maintenant à l’achat et en streaming sur toutes les plateformes + Remix by loya & Pouvoir Magique

Biographie

Bercée par des sonorités africaines et indiennes, faisant ses gammes entre les accords de son père et les contes de sa mère, la Réunionnaise Maya Pounia a choisi de prendre son temps pour se dire et dire son île. Cette jeune artiste a fini par tracer sa voie entre maloya traditionnel et saveurs plus personnelles.
Ses études en Médiation Culturelle et Communication à Montpellier la confortent dans son désir de sauvegarder la langue créole et de valoriser le patrimoine réunionnais. Cela passe par des lectures d’Axel Gauvin et de Jean Albany, l’écoute de chansons de Ziskakan, d’Alain Peters et de Danyel Waro. Autant de repères, parmi d’autres, pour avancer.
La voix de Maya Kamaty met en valeur une langue longtemps brimée. Elle dit avec les mots de son cœur les battements de l’île qui l’a vu naître. Dans l’album qui verra bientôt le jour, les instruments traditionnels (kayanb, roulèr) fécondent le champ de l’acoustique ; les textes oscillent entre imaginaire et réflexion, portés par une langue imagée et magique ; la voix emporte en brise et en braise le blues métissé de maloya, entre rêves d’enfance et sève ardente d’un pays qu’il reste encore à inventer. Des histoires que l’on écoute ensemble à la brune, le visage embrumé de colère ou éclairé de tendresse, avant de prendre le dernier virage des comptes à rendre.
Maya Kamaty. Deux prénoms qu’il faut désormais conjuguer au tempo de l’envie…

Récompenses

Prix Alain Peters / Juin 2013
Prix Musiques Océan Indien / Nov. 2013
Prix Coup de Coeur Académie Charles cros / Mai 2015
Prix “Meilleure voix Féminine” VOI / Nov. 2015

RP